Eté 2016, cette année, nous ou plutôt Aurélie a décidé que pour nous resterions en France pour les vacances d’été. Après plusieurs semaines de lutte intense, je finis par céder aux envies de Madame. J’ai toujours eu tendance à vouloir partir loin pour les vacances mais cette année en sera autrement. Cette année je vais découvrir La France et ses trésors.

Après avoir choisi la destination me voilà prête à nous trouver un itinéraire des lieux qu’Aurélie veut revisiter. Ce sera donc l’Ardèche puis les Gorges du Verdon pour finir à Port Grimaud sur la Côte d’Azur.

 

Première étape : Les gorges de l’Ardèche

C’est l’heure du départ, il est 6h30 et je suis en pleine forme ! Ceci est probablement dû à l’excitation du voyage. Tout comme nos parents ils y’a plus d’une dizaine d’années, nous nous retrouvons à remplir le coffre avec tout nos sacs en optimisant au mieux l’espace ! Une fois prêtes,  nous voilà parties sillonner les routes de France.

Première étape donc, l’Ardèche !

Ce n’est qu’après 8h de routes et quelques arrêts que nous arrivons à destination. C’est au Camping Le camps des Gorges que nous faisons notre premier arrêt. Mise à part la propreté du Bungalow qui laisse à désirer et une bonne attaque de moustique en guise de bienvenue, l’endroit est chouette. Le camping à garder un côté sauvage et le bungalow à deux minutes à pieds des Gorges. Nous nous installons et profitons de notre fin de journée pour aller nous baigner avec le soleil qui se couche au loin dans les gorges.



Vallon Pont d’Arc et les Grottes de St Marcel d’Ardèche

 

Aujourd’hui nous avons décider d’aller découvrir les Grottes de Saint Marcel d’Ardèche situées à quelques kilomètres de là. Les routes dans les Gorges sont sinueuses et pas des plus pratiques pour rouler au grand désespoir d’Aurélie.  Mon avantage à moi sera d’être côté passager durant tout le séjour. Et ce qui est bien lorsque l’on est passager, c’est de pouvoir profiter de la vue lors des différents trajets. Autant vous dire que dès le premier jour, je me régale ! La vue sur les Gorges est imprenable. Je ne peux m’empêcher de réclamer à Aurélie de s’arrêter pour prendre des photos.


 


10h30 : Nous arrivons aux grottes. Nous prenons notre entrée et attendons le guide qui va nous faire découvrir cet endroit magnifique. Nous descendons jusqu’à 150 mètres sous terre et la fraicheur commence à pointer le bout de son nez. Ici, il fait 14° nous explique le guide. Cela change des 35° à l’extérieur ! Nous passons de salles en salles, les yeux toujours plus émerveillés à chaque fois. Stalagmites et stalagtites se suivent mais ne se ressemblent pas. Les formes que l’on croise prennent vie sous les lumières qui ont été installées. C’est un vrai spectacle et avec un peu d’imagination, on peux même voir dans une des salles la tour de Pise se dessiner dans la roche. J’ai comme l’impression d’être dans Les Goonies sous terre partie à la recherche du trésor de Willy Le Borgne. Dans ces grottes nous découvrons ce que sont des « Gours ». Ce sera le clou du spectacle, des sortes de bassins sortis de nulle part se sont formés au fil des années dans des salles. Des jeux de lumière y ont été installé pour y laisser une ambiance assez magique. D’après le guide, ces gours font partis des plus grandes d’Europe.



Une fois la visite terminée, nous repartons visiter les la ville de Vallon Pont D’arc pour y manger puis nous baigner sous le fameux Pont d’Arc.



Descente de l’Ardèche en kayak

 

Aujourd’hui on varie les plaisirs. C’est décidé je me lance pour faire du Kayak. A Vallon Pont D’Arc, plusieurs descentes de l’Ardèche sont proposées. Si vous avez de bons bras, vous pouvez faire la descente de 32 kms ou au contraire si comme moi vous n’êtes pas très doué, celle de 7 kms vous satisfera amplement !

Le camping nous emmène donc au point de départ, nous file un kayak et nous voilà parties pour quelques heures. La descente commence bien, Aurélie et moi ne sommes pas synchro du tout et passons les premiers mètres à descendre en tournant sur nous même plutôt qu’en ligne droite. Ca va être folklorique, je le sens. Après avoir compris le mécanisme (ou pas) de la chose, nous voici parties à la découverte des Gorges. Le paysage qui défile sous nos yeux est magnifique. La faune et la roche ne font plus qu’un et laisse place à des petites montagnes vertes tout le long de la descente.

Nous referons un point d’arrêt au Pont d’Arc pour manger un bon hot dog et ainsi reprendre des forces pour finir la descente quelques mètres plus loin au camping. Je vous laisse apprécier cette journée en images.



Etape n°2 : Les gorges du Verdon

 

Il est 8h et nous voilà reparties en direction des Gorges du Verdon. Sur la route, nous admirons le jour se lever doucement dans les Gorges. J’oblige encore une fois Aurélie à se garer sur le bord de la route, m’obligeant à courir jusqu’au point de vue pour admirer le paysage et prendre une dernière photo de l’Ardèche.

Après plusieurs heures de route, nous atteignons les 700 mètres d’Altitudes soit deux fois plus haut que les gorges de l’Ardèche et la vue du haut des montagnes est imprenable. C’est à ce moment là que je me dis qu’effectivement, La France regorge d’endroits magnifiques. De là-haut nous apercevons le Lac se dessiner ainsi qu’un petit village au loin. Je devine qu’il s’agit du Lac de Sainte Croix et que nous sommes bientôt arrivées. La destination finale se situe à Bauduen, plus précisément au Camping Le Vieux Chêne.

Tout comme le premier camping, celui ci est idéalement situé. A quelques pas du bungalow on retrouve un petit chemin qui nous mène directement au Lac de Sainte Croix, ce qui est parfait pour une petite baignade. Une fois arrivées, nous faisons connaissances avec les propriétaires du camping qui nous installent et nous expliquent le fonctionnement du camping.

Une fois fini, je me rends compte que mes premières impressions durant la réservation étaient bien fondées. Ils sont désagréables ! Pas de bol. Nous les avons d’ailleurs renommer « Cruella et Gripsou ». Le camping a beau être calme et propre, je n’ai jamais vu autant de restrictions dans un camping que dans celui-ci.


Lac Sainte Croix


Randonnée dans les gorges

De Rougon au Sentier des pêcheurs

 

Après s’être bien installées, nous partons faire notre première randonnée dans les Gorges du Verdon. Direction Rougon puis La Palud-sur-Verdon pour voir de beaux points de vue sur les Gorges.

Une fois arrivée là haut, on se dit que nous avons passer un cap. Les gorges de l’Ardèche semble si petites à côté. Nous roulons jusqu’au point de vue appelé « Le Point Sublime » à Rougon. Une fois la voiture garée, nous partons à pied voir la vue imprenable sur les gorges. De là haut se dessinent deux énormes et imposantes roches montagneuses qui ont l’air de se regarder face à face en laissant passer les gorges entre elles. C’est à couper le souffle.


 


Nous redescendons ensuite au col de l’Olivier pour faire notre fameuse randonnée appelée « Sentier des Pêcheurs ». D’après la pancarte, cette randonnée se fait en 3h. Autant vous dire que cela vaut si vous êtes en bonne forme physique. Ce couple d’Italien qui aura mis plus de 6h s’en souvient probablement encore.

La randonnée se fait en trois étapes. La première où il nous faudra descendre jusqu’en bas des Gorges, la deuxième pour longer le long du Verdon qui vous offre de merveilleux point de vue et la troisième qui est la plus difficile, remonter au col de l’olivier soit jusqu’à 713 mètres d’altitude. Cette dernière partie s’avèrera la plus difficile car nous n’avions pas pris assez d’eau. La douleur sera vite oubliée face à la beauté du paysage.



 Visites des gorges en bateau électrique

 

Après une grasse matinée bien méritée, aujourd’hui nous partons du côté de Montmeyan. C’est là bas que se situe le point de départ de notre prochaine escapade. A quelques kilomètres de la ville se trouve un ponton qui donne directement sur les gorges, vous y trouverez de quoi louer des bateaux électriques et autres kayaks ou pédalos. Ce sera bateau électrique pour nous. Histoire d’apprécier un peu plus les Gorges sans trop se fatiguer. 🙂

La balade dure 3h aller-retour. On aperçoit tout le long du chemin diverses grottes au grand bonheur d’Aurélie. Une fois arrivées au bout du parcours, nous accostons notre petit bateau pour une baignade dans une eau encore plus transparente que jamais.



Après cette superbe escapade en bateau, nous repartons en direction du camping et nous terminerons la journée à Bauduen pour admirer le coucher de soleil sur le Lac Sainte Croix.


Lac de Sainte Croix

 

Lac Sainte Croix

Lac Saint croix


Dernière étape : Port Grimaud

 

Aujourd’hui nous avons pris la décision de partir une journée plus tôt sur la côte d’Azur. L’endroit est magnifique mais il est difficile sans réseau de préparer des excursions sans la moindre information. Celles données par les gérants s’étant avérer fausses et le wifi coutant un bras (Rappelez vous Gripsou & Cruella), partir était la meilleure solution. Et nous gagnerons une journée de plus sur la côte d’Azur pour nous reposer. Nous faisons donc une machine à laver à 6 euros (Gripsou n’est jamais loin) puis l’état des lieux et direction Port Grimaud à 1h30 d’ici.

18h, nous voilà arrivées dans le plus grand camping d’Europe à Port Grimaud « Les Prairies de La Mer ». Après une semaine d’activité, nous voilà sur notre semaine REPOS. Et autant vous dire que cela fait du bien.

Le camping est immense, on y est depuis 10 minutes qu’on est déjà perdues. Ici cohabitent plus d’une vingtaine de Tour opérateurs qui se partagent 25 hectares de terrains de mobil-homes, du plus classe au modèle standard. Nous prenons possession des lieux puis partons à la visite du camping en maillot de bain. Ici, on retrouve trois restaurants sur la plage. On y trouve aussi une salle de jeu, un espace détente SPA, une petite fête foraine, des terrains de tennis, tir à l’arc, de foot et Beach volley et encore pleins d’autres choses. Tout est là pour que vous n’ayez rien d’autre à faire que de profiter sur place et c’est tant mieux.



19h30, le soleil se couche derrière l’avenue des mobil homes qui sont en front de mer, c’est magnifique. Il ne nous reste plus qu’à choisir à quel restaurant nous irons manger ce soir 😉



Marché de Port Grimaud et visite de sa marina

 

Dimanche, c’est le jour du marché ! C’est là que nous allons nous balader ce matin. La marina se situe à 10 minutes à pieds du camping, nous avons juste à enfiler nos tong et c’est parti.

Nous passons l’entrée et nous voilà dans les ruelles du port. Les ponts se suivent et les bateaux qui passent en dessous défilent. On se croirait presque à Venise. Mon petit plus à moi ? La bonne glace artisanale en rentrant dans le Port, elles sont divines ;).



Entre plage et sensations fortes

 

Cette journée est sans conteste la journée la plus reposante de tout le séjour. Au programme après un bon petit déjeuner : Plage, parachute ascensionnel et resto !


Parachute ascensionnel


Une fois l’après-midi terminée, y’a plus qu’à choisir son restaurant !



 

Visite de Saint-Tropez

 

Après s’être bien reposées, Aurélie a décidé qu’on irait visiter Saint Tropez car je ne connais pas. Nous prenons la navette en bateau pour pouvoir y aller en 15 minutes ce qui nous évitera pas mal d’encombre en voiture. Je découvre la ville, un peu bling bling aux premiers abords lorsque vous vous retrouvez face à tous ces yachts. Puis cette atmosphère laisse place à une vieille ville remplie de charme et de petites ruelles piétonnes fleuries.

Nous commençons notre visite en longeant le sentier du littoral pour ensuite atterrir en haut de la colline et admirer la ville et ses toits d’en haut. Pendant quelques minutes, le temps s’est arrêté.



Vue sur Port Grimaud depuis le bateau 🙂



Et le camping ?

 

Le temps commence à se dégrader. Un orage est prévu aujourd’hui mais nous ne savons pas à quelle heure. Tantôt la météo nous indique que ce sera à midi, tantôt vers 17h… En attendant que la pluie se pointe, nous on en profitons pour aller explorer une partie du camping que nous n’avons pas encore vue : Les terrains de sport !

On décide donc de faire un Tennis de 11h à midi puis de participer au tournoi de foot de 15h à 17h. C’était la fausse bonne idée de la journée. Les courbatures ne se sont pas faites attendre longtemps.



Journée repos

 

Dernier jour avant le retour, au programme : Peaufiner son bronzage avant de rentrer !

Et oui, le voyage touche à sa fin avec une journée d’avance. Le vendredi s’annonçant pluvieux, nous n’avons aucun intérêt à rester jusqu’à Samedi. On profite donc de nos dernières heures à la plage puis pour ranger le mobil home.



Retour à Paris

 

Comme toutes bonnes choses, les vacances ont aussi une fin. Il est donc l’heure de rentrer à Paris et d’affronter les quelques 900 kms de retour à faire. J’aurais découvert de beaux endroits en France. Et si comme moi, vous êtes farouche à l’idée de rester ici l’été, il est temps de changez d’avis, la preuve en image 🙂

 

Epingler cet article sur Pinterest

 

 

 

Article écrit par Ingrid


1 Comment

Maman · 9 octobre 2016 at 12 h 45 min

Très bel article sur nos Villages de France merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.