Road Trip en Espagne : San Sebastian, Burgos et Salamanque #1

Classé dans : Accueil, Espagne, Europe | 4

Dans cet article on vous embarque avec nous à bord de notre premier road trip à l’étranger ! Pour notre baptême nous avons choisi l’Espagne. Sa proximité géographique avec la France, sa richesse historique, son patrimoine culturel et son joli temps ensoleillé en ont fait une destination idéale pour goûter à cette expérience. Notre périple a duré 21 jours pendant lesquels notre Peugeot 206 aura avalé des kilomètres d’asphalte pour nous faire parcourir une grande partie du pays. Ici nous vous montrerons notre itinéraire, nous parlerons de nos différentes étapes avec des conseils sur les visites, les hébergements et les restaurants à fréquenter. Comme un road trip ça se prépare nous vous conseillons d’aller lire notre article ici si vous envisagez de partir à l’aventure !

Tout d’abord voici une carte montrant toutes les étapes que nous avons parcourues avec pour point de départ la ville de Paris.

 

Itinéraire :

 

Paris – Hossegor – San Sebastian – Burgos – Salamanca – Toledo – Cordoba –

Sevilla – Jerez de la Frontera – Cadiz – Ronda – Malaga – Paris

 

 

Départ de Paris à 7h00 le vendredi 23 juin 2017 à bord d’une Peugeot 206 dépourvue de climatisation (retenez bien ça car on en reparlera plus tard) direction Hossegor dans le sud ouest de la France. Cette petite ville proche de la frontière est un endroit de halte idéal pour se ressourcer au bord de l’océan Atlantique avant d’entamer notre périple. C’est ici que nous nous imbiberons des derniers conseils prodigués par la famille d’Ingrid au sujet de notre destination. Ici les gens connaissent très bien le pays ibérique parce qu’ils vont y faire des courses (en raison de l’attractivité des prix) et parce qu’ils y partent en vacances.

 

 

San Sebastian

Castille et Leõn 

 

 

Ça y’est c’est le vrai jour J, aujourd’hui nous traversons la frontière ! Sous les recommandations de la famille d’Ingrid nous longeons la route côtière de la corniche pour atteindre la ville de Saint-Sebastien. La route nous fait passer par des villages français typiquement basques aux rues étroites. Par la vitre de la voiture nous apercevons des plages tapissées par le bleu épais de l’océan Atlantique ébranlé par ses rouleaux de vagues déchainées.  La route est belle, paisible et ensoleillée, il y règne une atmosphère de vacances qu’on se languit de savourer. Et puis d’un coup on remarque que les panneaux de signalisations ne sont plus les mêmes, nous sommes en Espagne.

Saint-Sébastien nous a très vite plongé dans un climat estival projetant en temps réel le portrait typique d’une station balnéaire espagnole. Côté mer vous y verrez l’incontournable plage de la Concha, vous apprécierez son sable fin qui semble fait d’or ainsi que le dégradé de bleu qu’offre la mer Cantabrique. La baie offre un moment de détente et de sérénité où l’écume des vagues vient paisiblement mourir sur les pieds des vacanciers.  Les trésors de la vieille ville sont toujours gardés par les remparts en haut desquels vous pouvez monter pour contempler un somptueux panorama sur la ville et ses plages. Le cœur de la vieille ville renferme des ruelles pavées étroites, n’hésitez pas à vous y perdre pour explorer au mieux l’intimité des lieux. Les bars à Tapas titilleront certainement vos papilles et sachez que Saint-Sebastien est réputé pour en faire des excellents donc laissez vous tenter ! Ne manquez pas la Basilique Sainte-Marie du Chœur dont l’architecture se marie parfaitement avec les allées de la ville.

L’incontournable moment de notre visite est certainement notre ascension du Mont Igueldo grâce au funiculaire qui se trouve à l’extrémité de la plage de La Concha. Nous vous recommandons fortement cette expérience qui vous emmènera pour quelques euros sur le toit de la ville via un moyen de transport insolite datant de 1912. La montée est passionnante, on admire avec des yeux d’enfants les rouages de l’ingénierie de l’époque en contemplant non sans crainte l’angle abrupte de la pente. Les craquements du bois fatigué des wagons vous suivent pendant tout le trajet et finissent par s’arrêter une fois arrivé à bon port. De là vous aurez certainement votre photo carte postale de votre séjour tellement la vue sur la baie y est époustouflante.

 

Nos incontournables  

 

La vieille ville                                                          Plage de La Concha                                                Le Mont Igueldo

 

Infos pratiques

La vieille-ville :  

  • Ce quartier se situe au pied du Mont Urgull. N’hésitez pas à vous balader dans ce quartier qui porte bien son nom de « zone romantique ». Perdez vous et au détour de la rue Agosto Kalead, vous finirez par apercevoir la fameuse Basilique Santa Maria. Faites aussi un tour du côté de la  Place de la Constitución et profitez en pour manger des tapas, ceux de San Sebastian sont réputés pour être les meilleurs du pays.

Plage de La Concha :

  • La baie de San Sebastian est magnifique. C’est un vrai régal de s’y balader. De la vieille ville, on vous conseille de longer la baie et vous finirez par atterrir sur la fameuse plage de La Concha.

Le Mont Igueldo :

  • Au bout de la plage de La Concha, vous trouverez le funiculaire qui vous emmène au Mont Igueldo. Vous aurez depuis tout en haut, une vue imprenable sur la baie de San Sebastian. N’hésitez pas a monter. Le prix du téléphérique n’est pas excessif et vous serez récompensé en arrivant en haut.

Tarif aller-retour : Adultes 3,15 € / Enfants* 2,35 €

Pour plus d’informations sur le funiculaire, cliquez ici.

Ou avons-nous logé à San Sebastian ?

A l’hôtel Nicol’s dans les hauteurs de la ville. L’endroit y est paisible et surtout vous aurez un grand parking gratuit ce qui est un plus lorsque vous voyagez en voiture. L’hôtel est grand, bien entretenu et avec de la chance vous aurez une jolie vue sur la mer. D’ici des bus vous emmènent directement à la vieille ville ainsi qu’au Mont Igueldo. La nuit nous à couté 81€, c’est la ville qui nous aura couté le plus cher car les prix sont assez élevés.

Adresse 

Gudamendi, 21, 20008 Saint-Sébastien, Espagne

 


 

Burgos

Castille et Leõn 

 

 

Sur la route à l’approche de Burgos nous remarquons que la voiture se fait balayer par de vents puissants. Après quelques recherches nous apprenons que la ville est exposée aux vents froids violent de part sa position géographique sur un plateau à 900m d’altitude. Prudence donc si vous empreintez ces routes ! Souvent oubliée et négligée par les vacanciers qui traversent l’Espagne, Burgos n’en est pas moins une ville qui vaut la peine de s’arrêter un après midi pour lui laisser la chance de vous surprendre.

La ville renferme des vestiges de son époque médiévale où elle fut pendant 5 ans la capitale du royaume unifié de Castille et Léon. Perché sur le mirador du château vous pourrez admirer son architecture qui a traversé le temps et voir les pointes dentées de la cathédrale jaillir des entrailles de la ville. N’hésitez pas à aller admirer la jolie palette de couleurs qu’offre les façades de la plaza Mayor. Cettte grande place est l’endroit où l’énergie de la ville se concentre, vous y rencontrerez de nombreux bars, des marchés, des artistes de rue… Foncez admirer de plus près l’architecture gothique de la cathédrale sur la Plaza Santa Maria, de là vous aurez une jolie perspective sur les flèches de l’édifice.

 

Nos incontournables 

 

La Plaza Mayor                                                        La Plaza Santa Maria                                              La vue depuis le Mirador

 

Infos pratiques 

 

La Plaza Mayor : 

  • Cette grande place piétonne circulaire se distingue de par ses façades colorées et son animation qui ne cesse jamais. Marché, concert, diffusion de match de football et j’en passe. Si vous voulez de l’ambiance, c’est ici qu’il faut aller.

La Plaza Santa Maria :

  • En vous baladant dans la vieille-ville vous tomberez sur la Plaza Santa Maria. La cathédrale domine cette immense place de toute son élégance. Ici, l’édifice est entouré de longs escaliers et d’une jolie petite fontaine qui donne au lieu tout son charme.

Le Mirador :

  • Pour admirer la vue sur la ville, empreintez les petites ruelles adjacentes à la Calle de Fernàn Gonzalez. De la vous tomberez sur l’église San Esteban ainsi que sur le petit chemin qui mène au château.

 

Ou Manger : 

Pour un arrêt rapide mais avec de bons hamburgers, direction le « Hamburgesería Isla ». Sa déco vintage et ses hots-dogs en ont fait une bonne adresse si vous êtes du côté de la Plaza Mayor.

Adresse 

Paseo de la Audiencia, 2, 09003 Burgos, Espagne

Horaires

Tous les jours de 12h30 à 16h30 puis de 19h30 à 23h30 

Ou  avons-nous logé à Burgos ?

La « Pensión Monjes del Jardín » assez sommaire mais suffisante pour une nuit est située à dix minutes à pieds du centre et possède quelques places de parking. Attention, les salles de bains sont collectives. La nuit nous aura couté 33€ pour deux.

Adresse 

Gudamendi, 21, 20008 Saint-Sébastien, Espagne

 


Salamanca

Castille et Leõn 

 

 

Sur la route menant à Salamanque on constate que les bourrasques de vents ne nous ont pas quittées. L’air qui s’engouffre  dans la carcasse de la voiture produit des sifflements chantants. Pour cette étape nous avons choisi de faire notre baptême d’airbnb. Nous sommes donc accueillies par la très chaleureuse Sussy qui nous vante avec passion les atouts de la ville et en profite pour nous glisser une ou deux bonnes adresses pour manger.

Salamanque est une ville star d’Espagne, une véritable enclave touristique qui jouit d’un patrimoine architectural très riche. La ville est également très animée grâce à son activité étudiante foisonnante. On y trouve d’ailleurs l’une des universités les plus ancienne d’Espagne où Christophe Colomb en personne y est venu défendre son projet de conquête de l’Asie afin de convaincre les souverains de lui confier les fonds nécessaires. Vous ne manquerez pas la façade de l’université au style plateresque où de nombreux motifs sont creusés. En face de l’université vous apercevrez aisément  la Casa des las Conchas (la maison des coquillages) qui, comme son nom l’indique, est recouverte de coquillages qui semblent immobilisés et assoupis comme sur des rochers. Aujourd’hui l’endroit abrite une bibliothèque publique n’hésitez donc pas à entrer dans la cour intérieure pour vous laisser subjuguer par la beauté de l’ornement des lieux.

Si vous continuez à vous balader dans les rues pavées du centre vous parviendrez très vite au cœur du théâtre de l’animation de la ville à savoir la Plaza Mayor. Elle abrite de nombreux bars et restaurants et est le terrain de festivité préféré des étudiants salamantins. Vous finirez aussi par croiser le chemin des deux cathédrales de la ville, une ancienne et une nouvelle.

Nous continuons notre visite pour nous rendre au couvent San Esteban. L’objectif de notre appareil photo se régale devant la façade frappante de l’édifice. Nous pénétrons les lieux en milieu d’après midi, juste après l’ouverture, ce qui nous permet de nous retrouver presque esseulées dans l’intimité de ce lieu insolite. L’architecture offre des perspectives intéressantes pour les photographes, les couloirs sont larges et longs et jonchés d’arches. A vide, l’ambiance et l’endroit rassemblent aisément les bons ingrédients d’un film d’horreur. Il y a même des énormes et étranges oiseaux perchés sur les toits qui nous fixent de façon menaçante. L’Eglise à l’intérieur du couvent est d’une beauté déconcertante que je vous laisse admirer sur les photos d’Ingrid.

 

Nos incontournables

 

La Plaza Mayor                                  Casa de Las Conchas                             Couvent San Esteban                          Pont Romain

 

Infos pratiques 

 

La Plaza Mayor :

  • A chaque ville sa Plaza Mayor et Salamanque n’échappera pas à la règle. Cette place fait partie des plus belle d’Espagne et surtout à Salamanque, c’est « the place to be » si vous souhaitez vous imprégner de l’ambiance de la ville. Ici vous mangerez des tapas pour 3€. N’hésitez pas à la découvrir de nuit.

La Casa de Las Concha :

  • Ouvrez bien les yeux, en vous baladant du côté de l’université, vous trouverez la façade atypique de ce vieux bâtiment rempli de coquillages. Aller on vous aide un peu, allez du côté de la rue Compañía.

Couvent San Esteban :

  • Découverte et coup de coeur du jour, le couvent San Esteban. Si je ne devais garder qu’une visite à faire à Salamanque, ce serait celle-ci. L’endroit y est si paisible et si vous êtes chanceux comme nous, peut être qu’il n’y aura personne. A faire à l’ouverture pour éviter la foule.
    • Adresse : Plaza del Concilio de Trento
    • Horaires : Tous les jours de 10:00 à 14:00 et de 16:00 à 20:00
    • Tarif : 3.50 €

Le Pont Romain :

  • Pour une jolie vue sur la nouvelle cathédrale, il vous faudra traverser le Pont Romain. La ville étant vraiment petite, vous aurez vite fait d’aller y faire un tour. Profitez du chemin retour pour aller visiter le joli petit jardin « Huerto de Calixto y Melibea ». Un autre point de vue sur la cathédrale vous y attend.

 

Où avons-nous logé à Salamanque ?

 

Comme indiqué plus haut, nous avons tenté l’expérience Airbnb sur cette étape pour un montant de 60€ les deux nuits.

 

 

Epingler cet article sur Pinterest

 

 

 

 

La suite de notre Road-trip en direction du centre de l’Espagne au prochain épisode…

 

 

 

4 Responses

  1. tania

    hâte de lire la suite
    autant de kms en voiture c la 6è dimension pr moi
    moi c train, bus ou avion

    je ne connais pas les villes où vs êtes allées pr votre road trip à part Séville
    Malaga je ne connais que l aéroport et la gare routière c la bas que j ai connu un épisode lost in translation version andalouse lol

  2. Aurore

    Bravo les filles, chouette article, c’est un plaisir de refaire ce périple avec vous. Je vous avais suivie avec intérêt sur instagram ! Belle journée !

Laissez un commentaire